Biographie

Considéré comme le cinéaste cubain contemporain le plus important, Fernando Pérez a fait l’essentiel de sa carrière au sein de l’ICAIC (Institut Cubain de l’Art et de l’Industrie Cinématographique)où il est entré à l’âge de dix-huit ans, en 1962. Après avoir été dans un premier temps assistant de production, traducteur et critique de cinéma pour la revue Cine Cubano, il travaille comme assistant réalisateur, notamment aux côtés de Tómás Gutiérrez Alea et de Manuel Octavio Gómez. De 1974 à 1984, il tourne et réalise sous la direction du grand Santiago Alvarez de nombreuses actualités cinématographiques (Noticieros Latinoamericanos ). En 1987, il réalise, à 43 ans, son premier long métrage, Clandestinos qui sera primé au Festival de Sundance, à Berlin et à Rotterdam. Par la suite, ses deux plus grands succès sont La vida es silbar (1998) et Suite Habana (2003) qui tous deux obtiennent le Goya au meilleur film hispano-américain.

En 2012, après cinquante ans de bons et loyaux services, il démissionne de l’ICAIC et recherche de nouvelles formes de production, favorisées par l’apparition de nouvelles technologies. C’est comme cinéaste indépendant qu’il réalise La pared de las palabras (2014) et Ultimos días en La Habana (2016).  En 2018, il a réalisé  Insumisas en étroite collaboration avec la cinéaste suisse Laura Cazador.

Filmographie ou Bibliographie
  • 1987 : Clandestinos 
  • 1990 : Hello Hemingway 
  • 1994 : Madagascar 
  • 1998 : La vie, c'est siffler 
  • 2003 : Suite Habana 
  • 2007 : Madrigal 
  • 2010 : José Martí: el ojo del canario
  • 2014 : La pared de las palabras
  • 2017 : Últimos días en La Habana
  • 2019 : Insumisas